Immersive Territories

 

Colloque ouvert à tous!

Inscriptions obligatoires avant le 21 juin 2018 / Registration before June 21 :

pierre-louis.patoine@sorbonne-nouvelle.fr

 

PROGRAMME (Résumés/abstracts)

22 JUIN, 2018

Institut du monde Anglophone · Grand amphithéâtre

Université Sorbonne Nouvelle

5, rue de l’École de médecine · 75006 Paris

 

12h30 – 12h40 · Mot de bienvenue

Pierre-Louis Patoine (Paris 3 Sorbonne Nouvelle)

 

12h40 – 14h10 · Art contemporain : esthétique et politique de l’attention (Président de séance : Antonia Rigaud)

 

Le vagabondage immersif et sa récupération néolibérale

Bruno Trentini (Université de Lorraine)

 

L’installation à l’ère de l’Anthropocène: un territoire pour penser l’art de l’expérience

Marie-Laure Delaporte (Paris 10 Nanterre)

 

Les modalités de captation d’attention dans l’art immersif à l’ère de l’anthropocène

Mehrez Abassi (Aix-Marseille Université)

 

14h10 – 14h30 · Pause                                                                               

14h30 – 16h00 · Littérature et états de conscience modifiés (Président de séance : Aude Leblond)

 

« Shimmer » et Chimère. Genre, transe et degrés de séparations à l’ère de l’anthropocène dans Annihilation de Jeff Vandermeer et Alex Garland

Clément Hossaert (Université de Montréal)

 

« Able to settle among the throngs, invisible and at ease » – Bleeding Edge (Pynchon 2013), ou (re)programmer l’homme des foules

Bastien Meresse (Paris 3 Sorbonne Nouvelle)

 

16h00 – 16h20 · Pause                                                                             

16h20 – 17h20 · Environnements vidéoludiques I

 

Musée de cire, parcs d’attraction et constructions sociales, de la VR pour mon avatar: l’immersion à la troisième personne dans les jeux d’aventure graphique Monkey Island de LucasArts

Charlotte Courtois (Paris 3 Sorbonne Nouvelle)

 

Écouter les mondes ouverts : Incorporation et écologie sonore vidéoludiques

Charles Meyer (Paris 1 Panthéon Sorbonne)

 

17h20 – 17h30 · Pause

17h30 – 18h30 · Environnements vidéoludiques II

 

Beyond growing. Immersion in the territory of Viridi

Gabriel Gaudette (Paris 8 Vincennes Saint-Denis)

 

Immersion sous contrainte et écologie des territoires hostiles : Enjeux ludiques, affectifs et esthétiques de la pratique vidéoludique en milieu post-apocalyptique dans la série Metro

Guillaume Baychelier (Paris 1 Panthéon Sorbonne)

 

18h30 – 19h30 · Cocktail

 

JUNE 23, 2018

Maison de la recherche · Salle Athena

Sorbonne Nouvelle University

4, rue des Irlandais · 75005 Paris

 

10:20 – 10:30 · Word of welcome

Pierre-Louis Patoine (Paris 3 Sorbonne Nouvelle)

 

10:30 – 11:30 · Fan cultures, players agency (Chair : Gabriel Tremblay-Gaudette)

 

Habiter le jeu entre deux mondes : la cartographie des glitchs vidéoludiques

Carl Thérrien (Université de Montréal)

 

Building Geek Culture: Active Fandom Online and in the Real World

Chris Wildrick (Syracuse University)

 

11:30 – 11:40 · Pause

11:40– 13:10 · Experiencing art: neurological and aesthetic approaches / Plenary 1 (Chair : Deborah Jenson)

 

Feelings before a painting of the Romantics: about immersion and emotion in the aesthetic experience

Grazia Pulvirenti & Renata Gambino (University of Catania)

 

Plenary 1 · Biological and artefactual beauty

Semir Zeki (University College London)

  

13:10 – 14:20 · Lunch

14:20 – 15:50 Literary reading between cognitive science and ecocriticism / Plenary 2 (Chair : Pierre-Louis Patoine)

 

 Changing Environments: Eco-cultural Critique and the Role of the Reader

Adrian Tait (Independent scholar)

 

Plenary 2 · Entangled Minds, Entangled Narratives

Marco Caracciolo (Ghent University)

with a response by Alexa Weik von Mossner (University of Klagenfurt)

 

15:50 – 16:00 · Pause                                                                               

16:00 – 17:30 · Literary and artistic environments (Chair : Sophie Musitelli)

 

Immersive Dramatic Poetry: Lord Bryron’s Manfred & Alice Oswald’s A Sleepwalk on the Severn

Rachel Nisbet (University of Lausanne)

 

The Nature of Futurism: Marinetti and the Volcano, Father of Arts and Technology

Andrea Parasiliti (University of Catania)

 

Listen to the Anthropocene Sing: Chantal Bilodeau’s Sila and Julianne Lutz Warren’s “Hope’s Echo”

Verónica Jiménez Borja (Universidad San Fransisco de Quito)

 

17:30 – 19:00 · Cocktail

 

Résumés/abstracts

 

Call for paper : Immersive territories (June 22-23, Paris)

APPEL A COMMUNICATION TERMINÉ

**English version follows**

 

Habiter les territoires immersifs : perspectives écologiques, neuroscientifiques et esthétiques sur la littérature, les arts et le jeu vidéo à l’ère de l’Anthropocène

 

Institut du monde anglophone

Université Sorbonne Nouvelle

5, rue de l’École de médecine 75006 Paris

 

22-23 juin 2018

 

Alors que les habitats naturels se dégradent, les arts nous proposent des expériences immersives, qui ouvrent vers des modes nouveaux de l’habiter. Le jeu vidéo, la littérature, le cinéma, le théâtre, l’art contemporain créent des territoires qui nous invitent à l’exploration et au vagabondage, à la flânerie et à la contemplation ; des activités improductives qui peuvent perturber les cycles du néolibéralisme et contrevenir aux styles cognitifs qu’il promeut.

Ces activités reposent sur la capacité du joueur/ lecteur/ spectateur à entrer en immersion, un état de conscience modifié qui nous permet d’habiter ces mondes secondaires, d’y dépenser une part significative de notre énergie. Que peuvent nous apprendre écologie, neuroscience et esthétique sur cet état de conscience, sur ce mode attentionnel dont les enjeux éthiques et esthétiques – agencés au sein d’œuvres spécifiques – s’étendent à la manière dont habitons notre environnement planétaire ?

C’est à partir de l’intervention d’un fondateur de la neuroesthétique, Semir Zeki (University College of London), que nous réfléchirons à ces questions. Cette conférence fait suite aux travaux menés depuis 2013 au sein du cycle de rencontres « Neurohumanités » organisées à la Sorbonne Nouvelle par le groupe [Science/Littérature] soutenu par l’EA 4398 PRISMES : https://litorg.hypotheses.org.

Les propositions de communications de 250 mots accompagnées d’un paragraphe biographique sont à envoyer avant le 20 avril 2018 à pierre-louis.patoine@sorbonne-nouvelle.fr et Alexa.WeikvonMossner@aau.at. Les réponses seront données le 25 avril.

 

Comité scientifique

Alexa Weik von Mossner (Université de Klagenfurt) ; Carl Therrien (Université de Montréal) ; Jonathan Hope (Université du Québec à Montréal) ; Alexis Blanchet (Sorbonne Nouvelle) ; Aude Leblond (Sorbonne Nouvelle) ; Pierre-Louis Patoine (Sorbonne Nouvelle)

Image : Tales from Earthsea (Gorō Miyazaki 2006)

 

Inhabiting immersive territories: neuroscientific and ecological perspectives on literature, videogames and the arts in the Anthropocene

 

Institut du monde Anglophone

Sorbonne Nouvelle University

5, rue de l’École de médecine 75006 Paris

 

June 22-23, 2018

 

While our natural habitat is being degraded by our inability to develop sustainable lifestyles on a planetary scale, arts create immersive environments, opening up new modes of inhabitation. Videogames, literature, cinema, theater, and visual arts design territories, inviting us to explore and to wander, to roam and to contemplate; unproductive activities that disrupt the cycles of neoliberalism and counter the cognitive styles it promotes.

These embodied activities are made possible by the reader/player/spectator’s capacity to immerse herself in texts, by her ability to enter altered states of consciousness. These states of consciousness allow us to dwell in secondary worlds, in which we can spend a significant part of our time and physiological resources, a significant part of our life. What can neuroscience, ecology and the humanities teach us about these states of consciousness, these modes of attention that modulate our encounter with artistic creations and their designed universes? And how do artists build these universes? How do they become a habitat for the “symbolic species” (to use Terrence Deacon’s words)? Can our daily frequentation of these territories change the way we relate to our geophysical, planetary environment?

It is around an intervention by neuroscientist Semir Zeki (University College of London) that we will engage with these questions. This conference is part of the Annual Neurohumanities Meetings held at Sorbonne Nouvelle since 2013, and is organized by the [Science/Literature] research group, EA 4398 PRISMES: https://litorg.hypotheses.org.

250 words abstracts accompanied by a biographical note are to be sent before April 20, 2018, to pierre-louis.patoine@sorbonne-nouvelle.fr and Alexa.WeikvonMossner@aau.at. Notification of acceptance date: April 25, 2018.

 

Scientific Committee

Alexa Weik von Mossner (Klagenfurt University); Carl Therrien (University of Montreal); Alexis Blanchet (Sorbonne Nouvelle); Aude Leblond (Sorbonne Nouvelle); Jonathan Hope (University of Quebec in Montreal); Pierre-Louis Patoine (Sorbonne Nouvelle)